Aller au contenu principale
Grottes de Han
Grottes de Han

Les plus belles grottes de Belgique

Notre Nature a l’habitude de vous montrer ce qu’il y a de plus beau sur la terre, mais aujourd’hui, nous vous emmenons sous la surface ! Quelles sont les plus belles grottes de notre pays ? Où se trouvent-elles ? Pourquoi ont-elles un intérêt ? Lisez la suite pour en savoir plus.

Un habitat unique en son genre

La terre porte toutes sortes de merveille que nous pouvons observer tous les jours, mais elle en recèle tout autant en son centre. Cap sur l’écosystème particulier qu’est la grotte. Pour former une grotte, certains ingrédients sont indispensables : la présence d’eau, et un sol calcaire. En Belgique, les grottes sont formées par du karst, c’est-à-dire une structure formée par du calcaire érodé par l’eau. Quand les eaux résultant des pluies ou de la fonte des neiges s’infiltrent dans le sol, les roches tendres se fragilisent petit à petit. Une fois dissoutes, elles font former des cavités, et donc des grottes.

Comme ces conditions ne sont remplies qu’en Ardenne, en Condroz, en Fagne et en Famenne, le sud de la Wallonie est la seule zone propice à la création de grottes naturelles. Et elles forment un écosystème d’autant plus précieux du fait de leur rareté, car elles abritent une faune et une flore bien particulières : chauves-souris, araignées cavernicoles, gastéropodes, collemboles et autres invertébrés se partagent cet habitat avec des algues, des lichens et des champignon s. Leur point commun ? Ils ne supportent pas la lumière et ont besoin de températures constantes, choses qu’ils peuvent difficilement obtenir à la surface.

Quelles sont les grottes les plus spéciales de notre pays ?

La Wallonie compte 1470 grottes réparties sur un tiers de son territoire, soit environ 200 km de souterrains naturels. Certaines sont exceptionnelles, que ce soit pour leur intérêt environnemental ou historique.

Les grottes de Han

Nous avons tous déjà entendu parler des célèbres grottes situées à Han-sur-Lesse, dans la province de Namur. Elles ont obtenu le label dispensé par l’UNESCO au Geopark Famenne-Ardenne et se sont engagées à promouvoir le développement durable du site. En 2017, l’intégralité du parcours touristique a été réaménagée afin de placer des éclairages LED plus respectueux de l’environnement. Formées il y a 500 000 ans par les méandres de la Lesse qui les traverse, elles peuvent être parcourues sur 2 km. L’attraction principale ? La majestueuse « Salle du Dôme » de 119 812 m3.

Les grottes de Remouchamps

Celles-ci se trouvent en plein cœur de la commune d’Aywaille, en province de Liège. Lieu touristique par excellence de la région depuis le XIXe siècle, les galeries débouchent sur la Cathédrale, une salle d’une hauteur de 40 m creusée à même la roche par les éléments de la nature. Les spéléologues d’un jour pourront aussi se laisser porter sur le cours d’eau souterrain en faisant le trajet en barque ; il s’agit du plus long trajet souterrain navigable au monde. Cette grotte a été formée il y a environ un million d’années par la rivière souterraine qui y coule, le Rubicon. Elle provient elle-même des chantoirs tout proches.

La grotte de Spy

La grotte de Spy, quant à elle, est incontournable pour son côté historique. Cette cavité de Jemeppe-sur-Sambre (Namur) abritait trois squelettes qui se sont révélés être ceux de Néandertaliens. Cette découverte était la deuxième à confirmer la présence de ces hominidés en Europe et est donc un événement majeur pour l’archéologie. Les corps ont récemment soumis à une nouvelle méthode de datation, qui a permis de déterminer leur âge : ils auraient entre 44 200 et 40 600 ans et sont donc beaucoup plus anciens que ne le laissait suggérer la première analyse. Aujourd’hui, la grotte est toujours ouverte au public et est un point de rendez-vous essentiel à tous ceux qui souhaitent marcher dans les pas de nos ancêtres. 

Les grottes de Hotton

Ces cavités naturelles de la province du Luxembourg sont d’une beauté sans pareille. Classées dans leur intégralité comme patrimoine naturel de Wallonie, elles vous émerveilleront par la diversité de leurs stalagmites et stalactites de formes et de couleurs variées. La rivière souterraine qui les a formées est née du ruissellement des eaux de pluie. Elles n’ont été découvertes que récemment, en 1958, quand une partie de la carrière s’est effondrée et a dévoilé une cavité jusqu’alors inconnue. Quatre ans plus tard, elles ont été rendues accessibles au public.

La Merveilleuse de Dinant

Comme son nom l’indique, cette grotte située à Dinant est célèbre pour ses superbes salles souterraines. Découverte il y a un peu plus de cent ans lors des travaux destinés à créer un chemin de fer, elle court sur trois étages et dévoile des constructions toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Autres sites passionnants :

  • La grotte de Neptune à Couvin ;
  • La grotte Scladina (Sclayn)
  • La grotte de la Lorette (Rochefort)
  • La grotte de l’Abîme à Comblain

En savoir plus


Articles liés